Publié le 13 Mar 2018, à 11:22

L’Assemblée plénière du CSM se réunira fin mai prochain pour élire un président provisoire

L’Assemblée plénière du Conseil supérieur de la magistrature se réunira fin mai prochain pour élire un président provisoire suite à la démission de l’actuel président.

Le président du CSM, Hatem Ben Khélifa, a présenté sa démission, selon un communiqué du bureau de l’information du CSM, publié lundi soir.

L’élection d’un président provisoire se déroulera fin mai prochain, en attendant l’élection du membre manquant du Conseil supérieur de la magistrature représentant l’ordre financier, avait décidé l’Instance supérieure indépendante pour les élections.

Les médias ont parlé de désaccords entre le président du CSM et l’Assemblée plénière sur la gestion du conseil supérieur de la magistrature liés aux prérogatives des uns et des autres.

Le CSM est composé de quatre organes : le conseil l’ordre judiciaire, le conseil de l’ordre administratif, le conseil de l’ordre financier et de l’Assemblée plénière des trois conseils juridictionnels. Les premières élections du Conseil supérieur de la magistrature se sont déroulées le 23 octobre 2016.