Publié le 20 May 2018, à 16:23

La Fédération Tunisienne de Football convoque les dirigeants de l’EGS Gafsa et de l’US Ben Guerdane et le corps arbitral

La Fédération Tunisienne de Football annonce dimanche dans un communiqué qu’elle a convoqué les dirigeants de l’EGS Gafsa et de l’US Ben Guerdane, lundi 21 mai respectivement à 10h30 et 13h30 pour les écouter suite aux évènements survnus lors du match barrage de maintien ou de promotion parmi l’élite entre l’US Ben Guerdane et l’EGS Gafsa (3ème de la phase play-off de Ligue 2), vendredi dernier au stade de Radès et qui avaient vu l”arbitre Sadok Selmi arreter le match à la 64ème minute alors que le score était de 1 but partout, après le retrait de la formation de l’EGS Gafsa.

La FTF ajoute qu’elle a désigné une commission formée des membres du bureau féderal, qui sera chargée d’étudier le dossier et a également convoqué le trio arbitral, l’inspecteur du match et le coordinateur général pour le mardi 21 mai, afin de réunir toutes les donnés et les rapports du match et prendre les décisions qui s’imposent.

Cette rencontre rappelle-t-on, entre l’US Ben Guerdane (12ème de la Ligue 1) et l’EGS Gafsa (3ème de la phase play-off de Ligue 2), s’était arrêtée à la 64ème minute alors que le score était de 1 but partout, après le retrait de la formation d’Al Gawafel, sur une décision du président du club pour protester contre l’arbitrage de Sadok Selmi.

L’arbitre a accordé cinq minutes aux joueurs de l’EGS Gafsa pour retourner sur le terrain, avant de siffler l’arrêt définitif du match après l’expiration du délai et de quitter le terrain avec ses assistants escortés par un important dispositif de sécurité.

Selon le règlement, en cas d’égalité au terme du temps règlementaires, les deux équipes devaient être départagées aux tirs au but.

L’US Ben Guerdane avait accédé à la Ligue 1 en 2016, date de la relégation de EGS Gafsa en Ligue 2.