Publié le 09 Jan 2019, à 17:12

La fédération générale de l'enseignement supérieur entame vendredi un sit-in

Les universitaires affiliés à la fédération générale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique relevant de l’UGTT entament, vendredi prochain, un sit-in ouvert devant le siège du ministère.

Ce sit-in intervient en signe de protestation contre la politique d’atermoiement exercée par l’autorité de tutelle face à l’application des accords conclus.

Selon le coordinateur de la commission de l’information à la fédération, Aymen Bouali, la séance de négociation tenue, mardi, n’a abouti à aucun accord, soulignant que les universitaires veulent défendre l’université publique.

La fédération a souligné, dans un communiqué, son attachement à faire bénéficier les universitaires de majorations “gratifiantes” face à la dégradation de leur pouvoir d’achat, mettant en garde contre la fuite des cerveaux.

Elle s’est dite, par ailleurs, opposée au nouveau statut des professeurs, soulignant qu’il n’a pas été présenté aux structures pédagogiques avant son élaboration.