149301870920728
datePublié le 10 janvier 2017

L’Instance « Vérité et Dignité » demande de la Cour des comptes un audit sur la gestion financière de ses comptes pour l’exercice 2015

  • L’Instance « Vérité et Dignité » (IVD) a demandé mardi de la Cour des comptes un audit sur la gestion financière de ses comptes pour l’exercice 2015.

    Cette initiative intervient à la suite de la programmation par le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple d’une plénière fixée pour le 17 janvier 2017, aux fins d’examiner une demande déposée par un groupe de députés autour de la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur une suspicion de corruption administrative et financière au sein de l’Instance « Vérité et Dignité ».

    « La Cour des Comptes est la seule autorité habilitée à contrôler l’Instance « Vérité et Dignité » et les parties qui parlaient de suspicion de corruption au sein de l’IVD ne sont pas compétentes pour demander des comptes à l’Instance, a tenu à préciser Sihem Ben Sedrine.

    D’après Sihem Ben Sedrine, la courte durée du mandat de l’IVD qui devrait arriver à expiration d’ici la fin de l’année 2018, a poussé les membres de l’Instance à déposer une demande d’audit de ses comptes, l’objectif étant de « consacrer le principe de transparence et de prouver que l’Instance est une structure indépendante et respecte la loi ».