151339614123476
datePublié le 06 decembre 2017

L'inscription de la Tunisie sur la liste des paradis fiscaux en discussion à l'ARP

  • Plusieurs députés, parmi lesquels Zouheir Rajbi ont assuré aujourd'hui, mercredi 6 décembre 2017, que " l'inscription par l'Union européenne (UE) de la Tunisie sur la liste noire des paradis fiscaux impactera l'environnement financier et de l'investissement dans le pays, ce qui nécessite un mouvement diplomatique urgent pour trouver une solution à ce sujet".

    L'UE a classé la Tunisie sur une liste "noire" comprenant 17 paradis fiscaux situés hors de l'UE et ce, l'après midi du démarrage de la discussion du projet de la loi de finances pour 2018 par l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), en présence du ministre des finances Ridha Chalghoum.

    A part la Tunisie, la liste comprend les pays suivants :Bahreïn, Barbade, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Grenade, Guam, Iles Marshall, Macao, Mongolie, Namibie, les Palaos, Panama, les Samoa américaines, Sainte Lucie, Trinidad et Tobago. Rajbi.