150593709322354
datePublié le 08 juillet 2017

INS : le taux d’inflation s’est stabilisé à 4,8%

  • En hausse continue depuis quatre mois, le taux d’inflation s’est stabilisé à 4,8%, en juin 2017, selon les données publiées par l’Institut National de la Statistique (INS) sur son site web.
    Cette stabilité est le résultat d’un maintien du rythme d’augmentation des prix entre les mois d’avril et juin de cette année et la même période de l’année précédente (+0,4%).

    Selon l’INS, ce taux d’inflation est dû essentiellement à la hausse de 3,9% des prix des produits alimentaires et boissons, et ce, à cause de l’augmentation de 17,3% des prix des huiles alimentaires, de 6,3% des poissons, de 4,6% des fruits, de 2,8% du lait, fromages et œufs et de 2,1% des viandes.

    Idem pour les prix des boissons qui ont augmenté de 4,4% sous l’effet de la hausse des prix d’eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits de 6%.

    Les prix des articles d’habillement et chaussures ont, également, augmenté de 9,3% en variation annuelle, en raison de l’augmentation des prix des chaussures de 9,8%, des vêtements de 9,6% et des tissus de 3,1%.

    Le groupe logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles a observé une augmentation de 4,8% en glissement annuel, du fait de la hausse des loyers de 5,7%, des tarifs de la SONEDE de 1,8% et de l’électricité et gaz de 2,8%.

    Selon l’INS, des augmentations ont également été enregistrées dans les prix du groupe meubles, articles de ménage et entretien du foyer avec 4,4%, des services de restauration et hôtels avec 6,5%, du groupe transport avec 6,1%, ainsi que des prix du groupe communication avec un taux de 1,1%.

    En juin 2017, l’indice de prix à la consommation a connu une augmentation de l’ordre de 0,4%, par rapport au mois de mai 2017, et ce en raison de la hausse des prix des articles d’habillement et chaussures de 1% dû aux fêtes de L’Aïd.

    Les prix des vêtements et des chaussures ont ainsi augmenté respectivement de 1,6% et de 1,8%. De même, les prix du groupe logement ont augmenté de 0,5% en raison de l’augmentation des prix des loyers de 0,6% et les dépenses d’entretien et réparations des logements de 1,2%.

    Des hausses de prix ont été également observées au niveau des tarifs du groupe restauration et hôtels de 0,6% dues essentiellement à la hausse des prix des services d’hébergement de 1%.
    S’agissant du groupe alimentation et boissons, l’indice des prix a cru par rapport au mois précèdent de 0,3%.