Publié le 11 Feb 2019, à 21:28

Hichem Fourati : 259 associations religieuse et de prosélytisme inscrites aux services du ministère de l'Intérieur

Le ministre de l’Intérieur, Hicham Fourati, a révélé que le nombre d’associations à orientation religieuse et prônant le prosélytisme enregistrées dans les services du ministère sont au nombre de 259 associations.

Répondant aux questions des députés lors d’une plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) consacré au dialogue avec le gouvernement sur l’affaire de l’école coranique de Regueb (gouvernorat de Sidi Bouzd), il a déclaré que 15 associations coraniques avaient délibérément exploité des espaces aléatoires pour héberger des élèves dans huit gouvernorats accueillant environ 530 personnes.

“Sur la base de données disponibles auprès des services du ministère de l’Intérieur, les activités de ces associations étaient régies par des statuts dont la création a été annoncée dans le journal officiel de la République tunisienne, en vertu du décret n° 88 de 2011 sur les associations”, a précisé le ministre.

Il a indiqué que le but de ces associations est l’initiation à la mémorisation du Coran, aux techniques de psalmodie et aux sciences de la Charia, connus sous le noms d'”écoles coraniques”.

Il a ajouté que la gestion de ces associations est supervisée par des personnes connues pour leur activité religieuse ou appartenant à des organisations de prosélytisme telles que “l’Association de la Dawoua et Tabligh” et la “Ligue Nationale du Saint Coran”.