Publié le 14 Dec 2017, à 20:31

Ennahdha, Nidaa Tounes et l'UPL décident la création d'une commission pour finaliser l'adoption du Code des collectivités locales

Ennahdha, Nidaa Tounes et l’Union patriotique libre (UPL) ont décidé de créer une commission parlementaire qui s’attèlera à la finalisation de l’adoption du Code des collectivités locales avant l’organisation des élections municipales, selon la porte-parole de l’UPL, Samira Chaouachi.

Réunis jeudi au siège de l’UPL, les trois partis ont appelé l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à fixer une date définitive pour les municipales. Celle-ci ne doit pas aller au delà du mois de ramadan (20 mai 2018) et doit être fixée par voie de consensus entre les différentes parties concernées par cette échéance, a-t-elle indiqué.

Au cours de cette troisième réunion de concertation, Ennahdha, Nidaa Tounes et l’UPL ont critiqué les partis signataires du Document de Carthage qui n’ont pas respecté leur engagement de soutenir le gouvernement en votant la loi de finances 2018, notamment Machrou Tounes et Afek Tounes, apprend-on de même source.

Lors de leur deuxième réunion de concertation, les représentants de ces trois partis ont appelé l’ISIE à se réunir à nouveau avec les partis politiques pour fixer une date définitive des municipales.