150112957520504
datePublié le 18 decembre 2016

Des représentants de la société civile au domicile de Mohamed Zouari pour présenter leurs condoléances

  • Des représentants de la société civile se sont rendus, dimanche, au domicile de Mohamed Zouari, tué, jeudi dernier, par balles, à Sfax pour présenter leurs condoléances.

    Dans une déclaration au public, plusieurs avocats et défenseurs des droits humains ont, fermement, dénoncé un crime odieux qui a ciblé Mohamed Zouari devant son domicile et fustigé la violation de l'intégrité territoriale de la Tunisie par l’entité sioniste.

    Ils ont, également, appelé le gouvernement à dévoiler les circonstances de ce meurtre et à poursuivre en justice les assassins aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.

    Les Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du mouvement de la résistance islamique Hamas avaient affirmé, samedi, que le régime sioniste était, sans aucun doute, derrière l’assassinat en Tunisie de l’ingénieur en aéronautique Mohamed Zouari.

    Dans un communiqué, le Hamas admet que le Tunisien assassiné à Sfax fut l’un des commandants ayant supervisé le projet d’avions sans pilote de la résistance palestinienne promettant que le sang du commandant « ne sera pas versé pour rien ».

    Plus tard dans la soirée, la présidence du Gouvernement avait annoncé que l’Etat Tunisien poursuivra en justice toute personne impliquée dans le meurtre du citoyen tunisien Mohamed Zouari aussi bien sur le sol national qu’à l’étranger conformément aux dispositions des traités internationaux ».