Publié le 23 Mar 2020, à 11:27

Coronavirus : Fermeture de la Clinique de la Soukra et confinement du personnel

La clinique de la Soukra a été fermée et tous les employés qui y travaillent ont été placés en confinement depuis vendredi dernier, suite à une décision du ministère de la santé. Cette décision a été prise après avoir testé positif au coronavirus un de ses patients, a indiqué lundi le directeur général de la clinique Rachid Mannai.

Tous les employés de la clinique ont été placés en quarantaine, notamment les corps médical, paramédical et administratif après avoir effectué les prélèvements nécessaires aux analyses sur le coronavirus, a-t-il précisé.

Mannai a expliqué qu’un patient français a été admis le 11 mars et a été opéré le lendemain, soit le 12 mars sans présenter aucun signe ou symptôme d’infection par le Covid-19.

» Le patient ne rentrait pas dans le cadre de la définition des cas suspects de Covid-19 car il ne présentait aucune symptomatologie respiratoire et à cette date La France n’était pas encore classée comme un pays à risque », a-t-il encore ajouté. « Le patient a quitté la clinique le 15 mars sans aucune symptomatologie respiratoire. Il a été réhospitalisé le 17 mars et malgré une symptomatologie discrète, la suspicion de contamination par le Covid-19 a été évoquée. Le malade a été isolé et le test fait le 19 mars revenu positif « , a-t-il encore expliqué dans une déclaration à la TAP.

L’itinéraire du patient ainsi que la liste des contacts directs a été établi le jour même et le personnel et médecins qui auraient pu avoir un contact direct avec le patient ont été informés avec recommandation d’auto-isolement.

» L’activité au niveau du bloc opératoire ainsi que les admissions ont été immédiatement arrêtées, les patients déplacés dans d’autres services et la décontamination de tous les services concernés a été effectuée « , a-t-il poursuivi.

La clinique a précisé, dans un communiqué publié dimanche, que la prise en charge des patients hospitalisés sera maintenue avec un service minimum nécessaire et assuré par le personnel et les médecins qui n’ont pas eu de contact direct avec le patient contaminé.