Publié le 04 Mar 2018, à 13:51

Ben Guerdane : 2 ans après l'attaque terroriste... 72 suspects mis en examen

Deux ans après l’attaque terroriste contre Ben Guerdane du 7 mars 2016, soixante-douze suspects sont mis en examen pour crimes terroristes, homicides et complot, et cinq autres relaxés pour insuffisance de preuve.

Les accusés encourent jusqu’à la peine de mort, indique Sofiène Selliti, porte-parole du Pôle judiciaire antiterroriste, lors d’une conférence sur l’évolution de ce dossier tenue, samedi, à Ben Guerdane, à l’initiative du bureau de l’Institut arabe des droits de l’Homme à Médenine.

L’affaire sera bientôt examinée devant la chambre criminelle de la Cour d’appel à Tunis, après épuisement de tous les recours devant la chambre de mise en accusation, le 5 février 2018, déclare Selliti. Sur un total de 77 prévenus, 43 sont en état d’arrestation, 25 en état de liberté et 9 en fuite.

L’enquête a révélé que l’attaque a été perpétrée par des terroristes tunisiens et libyens affiliés à Daech. Les assaillants, au nombre de 66, se sont infiltrés à Ben Guerdane par le territoire libyen, en traversant le Sahara, à bord de véhicules équipés d’armes de guerre. Ils ont été appuyés par des complices à Ben Guerdane, dont 42 ont été identifiés.

Ils projetaient d’établir un émirat inféodé à l’organisation terroriste. Au cours de ces événements, 18 martyrs parmi les militaires, les sécuritaires et les civils se sont sacrifiés pour défendre l’intégrité de leur pays. Cinquante-cinq terroristes ont été éliminés à Ben Guerdane, deux à Tataouine et deux à Mnihla (gouvernorat de l’Ariana).