Publié le 09 Jul 2018, à 21:24

Béji Caïd Essebsi convoque le Conseil de sécurité nationale pour une réunion mardi

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a indiqué lundi qu'il a convoqué le Conseil de sécurité nationale pour une réunion mardi. La réunion sera consacrée à l'audition du Commandant de la Garde nationale, des témoins oculaires et d'experts, a précisé le chef de l'Etat. Le but étant de clarifier pleinement les circonstances de l'attaque terroriste survenue dimanche à Ain Soltane dans le gouvernorat de Jendouba et d'avoir une vue d'ensemble de la situation.

L'évaluation qui sera faite demain permettra de pallier les points faibles s'ils existent, a assuré le président de la République qui a tenu à rassurer les Tunisiens que "leurs intérêts sont entre de bonnes mains".

Béji Caïd Essebsi s'est rendu ce lundi à l'hôpital militaire de Tunis pour s'enquérir de l'état de santé des blessés dans cette attaque qui a causé la mort de six Gardes nationaux.

Dans une déclaration aux médias à l'issue de la visite, il a appelé les Tunisiens à être solidaires et unis pour surmonter les épreuves et la discorde.

Le président de la République a salué la mémoire des membres de la Garde nationale "tombés en héros" et présenté ses condoléances à leurs familles, collègues et aux Tunisiens. "L'Etat fera tout pour être aux côtés des familles des victimes", a-t-il dit.

Il a rendu hommage au sacrifice héroïque des forces de sécurité et de l'armée dans la protection de l'intégrité du pays.

Sur l'attaque terroriste de Ain Soltane, Béji Caïd Essebsi a relevé qu'il est difficile de contrôler une zone montagneuse "en un laps de temps court", affirmant que le terrorisme est relativement sous contrôle dans les villes depuis 2015 après les attaques du Bardo, de Sousse et contre la garde présidentielle à Tunis; grâce, a-t-il dit, aux sacrifices de l'armée, des forces de sécurité et de la Garde nationale.