Publié le 13 Jun 2019, à 09:42

Bac 2019 : Un cas de fraude par téléphone portable à Redeyef

La salle des opérations de contrôle des examens du Bac relevant du ministère de l’Education a fait état lors de la première journée des examens d’un cas de fraude par usage dy téléphone portable au centre des tests écrits de la ville de Redeyef relevant du commissariat régional de Gafsa, a indiqué le directeur général des examens nationaux Omar Oualbani, mercredi soir à l’agence TAP.

Il a expliqué que ce cas de fraude est parmi 12 cas similaires relevés sur tout le territoire de la république lors de la première journée des examens et faisant l’objet de poursuite auprès des autorités compétentes.

Selon Oualbani, ce cas de fraude porte sur l’introduction de son téléphone portable par l’un des candidats qui a pris des photos des parties du deuxième test de la troisième langue étrangère et l’a téléchargé sur le site de réseau social sans que les observateurs ne l’aient remarqué.

La salle de contrôle a détecté aussitôt cette fraude en usant de techniques de pointe et en un laps de temps ne dépassant pas quelques minutes. Elle a ensuite contacté le responsable du centre qui s’est dépêché à la salle d’examen où il a trouvé le candidat en possession de son appareil contenant des extraits de l’énoncé du test téléchargés.

Le directeur général des examens nationaux a indiqué que le candidat a avoué avoir commis cet abus, ce qui entraînera automatiquement l’annulation de la session du candidat fraudeur et l’interdiction pour lui de s’inscrire pour cinq ans à l’examen du baccalauréat ainsi que le renvoi définitif de tous les établissements d’enseignement publics.

“Le ministère a déposé une plainte auprès des autorités compétentes concernant le candidat qui a fraudé”, a-t-il précisé, tout en réitérant l’appel lancé à tous les candidats et à leurs parents pour qu’ils respectent la procédure consistant à ne pas apporter d’appareils électroniques au centre d’examen.

Le directeur général des examens nationaux s’est toutefois félicité “des très bonnes conditions de déroulement de la première journée des examens”, estimant que tous les candidats “ont bien apprécié les sujets des examens”.