Publié le 13 Mar 2019, à 18:51

Agression sexuelle de 20 élèves à Sfax : Le crime a été commis en dehors de l'enceinte scolaire, selon le Ministère de l'Education

Le ministère de l’Education a indiqué, mercredi, que les premiers éléments de l’enquête relative à l’agression sexuelle commise par un enseignant à Sfax contre 20 élèves ont révélé que ce crime a eu lieu en dehors de l’établissement scolaire.

“Toutes les mesures administratives et légales ont été prises à l’encontre de cet enseignant”, ajoute le ministère dans un communiqué, précisant que les victimes ont été prises en charge par une équipe de 20 psychologues.

“Les 20 enfants et leurs parents ont été également orientés vers le service de pédopsychiatrie du CHU de Hédi Chaker afin de leur offrir l’accompagnement psychologique nécessaire”, souligne la même source.

Selon le ministère, ce crime reste “isolé”, ajoutant que cette affaire fait, actuellement, l’objet d’un suivi aux niveaux régional et central.

Le porte-parole des Tribunaux de Sfax, Mourad Turki a annoncé, mardi, que le ministère public près le tribunal de première instance de Sfax 2 a ouvert, le 8 mars dernier, deux informations judiciaires dans cette affaire. Il a ajouté que le juge d’instruction a émis un mandat de dépôt à l’encontre du suspect.

Selon lui, 17 filles et 3 garçons ont été victimes de ces agressions, précisant que le nombre est susceptible d’augmenter avec l’évolution de l’enquête.