Chokri Belaid autres personnalitésAutres personnalités

  • Chokri Belaid
  • Date de naissance: 26 novembre 1964
  • Lieu de naissance: Djebel Jelloud
  • Profession: Avocat
  • Parti politique: Indépandant
Chokri Belaid
Chokri Belaid, né le 26 novembre 1964 à Djebel Jelloud et mort assassiné le 6 février 2013 à El Menzah 6, est un homme politique et avocat. Chokri Belaïd a étudié le droit en Irak avant de poursuivre des études de troisième cycle à l'université Paris-VIII, en France. Dans les années afficher la suite Chokri Belaid, né le 26 novembre 1964 à Djebel Jelloud et mort assassiné le 6 février 2013 à El Menzah 6, est un homme politique et avocat. Chokri Belaïd a étudié le droit en Irak avant de poursuivre des études de troisième cycle à l'université Paris-VIII, en France. Dans les années 1980, il est très actif au sein de l'Union générale des étudiants de Tunisie dont il est élu membre du bureau exécutif au 18e congrès extraordinaire du syndicat. Il est chef de la mouvance des patriotes démocrates à l'université tunisienne.

En avril 1987, il est détenu à R'jim Maâtoug, au sud de la Tunisie, sous le régime du président Habib Bourguiba pour son activisme politique en milieu universitaire. Il est relâché en novembre de la même année à la prise du pouvoir par Ben Ali.

Il devient avocat, défenseur des droits de l'homme, et plaide souvent dans les procès politiques sous le régime Ben Ali. En 2008, il dénonce la répression des grèves de Gafsa et dirige le groupe d'avocats chargés de défendre les mineurs mis en accusation suite à ce mouvement social.

Au lendemain de la révolution de 2011, il devient membre de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique. Il est aussi membre du conseil de l'ordre des avocats. Le 12 mars 2011, il obtient la légalisation de son propre parti politique, le Mouvement des patriotes démocrates et, le 2 septembre 2012, il crée le Parti unifié des patriotes démocrates avec d'autres militants patriotes démocrates. Il participe avec celui-ci à la création du Front populaire, une coalition de partis de gauche.

En mai 2012, il est l'avocat de la chaîne de télévision Nessma, accusée d'avoir diffusé le film Persepolis.

Il est assassiné par balles le 6 février 2013 alors qu'il sort en voiture de son domicile du quartier d'El Menzah VI. Il est transporté d'urgence à la clinique Ennasr, où plusieurs personnalités politiques et culturelles sont rassemblées. Il meurt à 8 heures 45.

Le soir même, le chef du gouvernement, Hamadi Jebali, annonce la dissolution du gouvernement, son remplacement par un autre gouvernement de technocrates, et fait part de l'organisation d'élections à aussi brève échéance que possible.

Source: Wikipédia fermer
Actualités
    Pas d'actualité disponible pour Chokri Belaid