149085619220578
datePublié le 25 decembre 2016

Le retour des terroristes mènera à ” la somalisation du pays “, selon le Syndicat national des forces de sécurité intérieure

  • Le Syndicat national des forces de sécurité intérieure a mis en garde contre ” le retour des terroristes des foyers de tension “, accusant certaines parties politiques et associations, sans les nommer, de ” tenter de blanchir ces terroristes et de légitimer leur retour “.

    Le retour des terroristes mènera à ” la somalisation du pays “, estime le Syndicat dans une déclaration rendue publique, samedi, à Hammamet, au terme de la réunion de l’instance élargie du Syndicat des forces de sécurité intérieure.

    Le syndicat déplore l’ ” absence de volonté politique ” et de ” décision souveraine claire ” à propos de la question ” du retour des terroristes “, estimant qu’ ” accepter leur retour (…) contribuera à élargir le cercle du terrorisme “.

    Le syndicat a tenu à rappeler que ces groupes qui adhèrent à l’idéologie djihadiste, sont ” rompus au maniement des armes de guerre et aux combats ” et habitués à des actes de terrorisme. Une fois de retour au pays, ils y retrouveront ” les cellules dormantes ” et constitueront, ainsi, une vraie menace, lit-on dans le texte de la déclaration.

    Il appelle, dans ce sens, le gouvernement à prendre des mesures ” rigoureuses et exceptionnelles ” à l’encontre des terroristes et de refuser leur retour au pays, proposant de les déchoir de leur nationalité tunisienne.

À lire aussi